Accueil

Coopérative Neige et Soleil, à Aime en Savoie

 

La Coopérative Laitière d'Aime

La Coopérative Laitière d'Aime

La coopérative Laitière Neige et Soleil est issue de la fusion-absorption des coopératives laitières de Macôt La Plagne et du Versant du Soleil à Valezan réalisée en 2001.

 

Coopérative d’activité saisonnière, elle regroupe depuis la fusion plus de 2 millions de litres de lait transformés en Beaufort.
Durant la période estivale, l’activité de la coopérative s’interrompt et le lait des coopérateurs est livré à des groupements pastoraux regroupant les sociétaires et produisant du beaufort d’été.

 

En ce qui concerne l’affinage des beaufort, la coopérative laitière Neige et Soleil du Canton d’Aime est associée coopérateur de la coopérative d’affinage du canton d’aime qui assure la totalité de l’affinage des beauforts produits.

 

Par ailleurs, elle est adhérente de la Sica du Replat qui contribue à la commercialisation de sa production de beaufort. La fusion absorption constitue la continuité logique de la création, dans les années 1990, des deux coopératives de Moyenne Tarentaise.

 

En effet, ces coopératives qui constituaient le relais structurant de la production laitière de Moyenne Tarentaise, étaient articulée sur des fromageries localisées en centre de village, ce qui ne permettait pas d’évolution d’activité et limitait les perspectives d’évolution et d’investissement.
La fusion permet de regrouper deux petites coopératives (Valezan : 1,3 millions de litres par an et Macôt = 700 000 litres par an), conduisant à une unité de production plus significative (1,9 millions de litres de lait pour 9 mois d’activité de transformation laitière).

Le fromage Beaufort

Le fromage Beaufort

L’investissement d’extension récent (2001 / 2002) réalisé par la coopérative d’affinage du Canton d’aime, a mis en adéquation la capacité d’affinage de cette dernière avec les besoins à venir de la coopérative Laitière Neige et Soleil du Canton d’Aime dont les locaux de transformation fromagère seront localisé directement au dessus des locaux d’affinage de la coopérative d’affinage du Canton d’Aime.